Hemiaulaceae

Cet article est une ébauche concernant les algues.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hemiaulaceae
Description de cette image, également commentée ci-après
Hemiaulus exsculptus Heib.

Hemiaulus regina Heib.
Hemiaulus hostilis Heib.
Hemiaulus Proteus Heib.
Hemiaulus Kitonii Grun.

Hemiaulus Heibergii Cleve.
Classification selon AlgaeBase
Empire Eukaryota
Règne Chromista
Embranchement Bacillariophyta
Sous-embr. Bacillariophytina
Classe Mediophyceae
Sous-classe Chaetocerotophycidae
Ordre Hemiaulales

Famille

Hemiaulaceae
Heiberg (d), 1863

Les Hemiaulaceae sont une famille d'algues de l'embranchement des Bacillariophyta (Diatomées), de la classe des Mediophyceae et de l’ordre des Hemiaulales.

Étymologie

Le nom de la famille vient du genre type Hemiaulus, composé du préfixe hemi‑, demi, et du suffixe -aul, du grec αὐλός / aulos, « tube, flute », en référence à la forme de cette diatomée.

Description

Engler & Prantl font du genre type Hemiaulus la description suivante[1] :

« Hemiaulus (Ploiaria). Cellules généralement courtes, avec des prolongements polaires relativement longs. Coquille bi- à multipolaire. Section transversale de forme elliptique à polygonale. Coquilles bipolaires généralement affinées vers les pôles, parfois comprimées latéralement en un contour lancéolé, parfois contractées au milieu en forme de biscuit. Chaque pôle de la coquille est muni d'une corne longitudinale courte ou étroite. Chaque corne est terminée par une épine en forme de griffe qui sert de pivot pour maintenir les cellules en chaîne, les cellules étant reliées les unes aux autres par les extrémités des cornes. La surface de la coquille est parfois pourvue de côtes ou de plis perpendiculaires aux rayons principaux, c'est-à-dire transversaux dans le cas des coquilles bipolaires, conférant à la coquille un caractère pseudo-zygomorphe.
Spores au repos : courtes boîtes à deux coques, à parois épaisses, avec des faces terminales arrondies, épineuses ou barbelées, non cornées.
Soixante-treize espèces, marines, pour la plupart fossiles. »

  • Hemiaulus Kittonii H. Proteus H. hostilis H. regina H. exscuptus (d'après Engler et Prantl)

    Hemiaulus Kittonii
    H. Proteus
    H. hostilis
    H. regina
    H. exscuptus
    (d'après Engler et Prantl)

  • Hemiaulus proteus (d'après Peder Heiberg 1863)

    Hemiaulus proteus
    (d'après Peder Heiberg 1863)

  • Hemiaulus hostilis (d'après Peder Heiberg 1863)

    Hemiaulus hostilis
    (d'après Peder Heiberg 1863)

  • Hemiaulus februatus (d'après Peder Heiberg 1863)

    Hemiaulus februatus
    (d'après Peder Heiberg 1863)

Distribution

Le genre type Hemiaulus, est assez répandu en milieu marin, notamment en zone néritique[2]. Beaucoup d'espèces sont fossiles.

Liste des genres

Selon AlgaeBase (9 août 2022)[3] :

  • Abas R.Ross & P.A.Sims, 1980
  • Ailuretta P.A.Sims, 1986
  • Alveoflexus N.I.Hendey & P.A.Sims, 1984
  • Ancoropsis N.I.Hendey & P.A.Sims, 1984
  • Arcus A.P.Olshtynskaja, 1978
  • Baxteriopsis G.Karsten, 1928
  • Bicornis J.Fenner, 1994
  • Bonea R.Ross & P.A.Sims, 1987
  • Cerataulina H.Peragallo ex F.Schütt, 1896
  • Cylindrospira A.G.Mitlehner, 1996
  • Dextradonator R.Ross & P.A.Sims, 1980
  • Eucampia Ehrenberg, 1839
  • Fennerbicornis S.Blanco, 2020
  • Fontigonium P.A.Sims & N.I.Hendey, 1996
  • Fossilarcus S.Blanco, 2020
  • Gyrocylindrus N.I.Strelnikova & V.A.Nikolaev, 1995
  • Hemiaulus Heiberg, 1863 genre type
  • Huttoniella G.Karsten, 1928
  • Keratophora Pantocsek, 1889
  • Monile R.Ross & P.A.Sims, 1987
  • Monobrachia H.J.Schrader, 1976
  • Pseudorutilaria (Grove & Sturt ex De Toni & Levi) Grove & Sturt ex De Toni, 1894
  • Riedelia A.P.Jousé & V.S.Sheshukova-Poretzkaya, 1971
  • Rymariopsis J.Witkowski & D.M.Harwood, 2011
  • Sphynctolethus Hanna, 1927
  • Strelnikovia R.Ross & P.A.Sims, 1985
  • Syringidium Ehrenberg, 1845
  • Trinacria Heiberg, 1863
  • Williamriedelia Prema & Desikachary, 2012

Systématique

La famille des Hemiaulaceae est attribuée, en 1863, au botaniste et phycologue suédois Peter Andreas Christian Heiberg (d) (1837-1875)[3].

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Hemiaulaceae, sur Wikimedia Commons
  • Hemiaulaceae, sur Wikispecies
  • (en) Référence AlgaeBase : famille Hemiaulaceae Heiberg, 1863 (consulté le )
  • (en) Référence BioLib : Hemiaulaceae Heiberg 1863 (consulté le )
  • (fr+en) Référence EOL : Hemiaulaceae (consulté le )
  • (fr+en) Référence GBIF : Hemiaulaceae (consulté le )
  • (en) Référence IRMNG : Hemiaulaceae Heiberg, 1863 (consulté le )
  • (en) Référence Paleobiology Database : Hemiaulaceae (consulté le )
  • (en) Référence The Taxonomicon : Hemiaulaceae Heib. (1863) (consulté le )
  • (en) Référence World Register of Marine Species : taxon Hemiaulaceae Heiberg, 1863 (+ liste espèces) (consulté le )
Images
  • Hemiaulus hauckii à Villefranche-sur-mer : lire en ligne
  • Hemiaulus dans la région de Marseille : voir en ligne
  • Quelques Hemiaulus sur Oamaru Diatoms voir en ligne

Notes et références

  1. A. Engler et K. Prantl. Die Natürlichen Pflanzenfamilien nebst ihren Gattungen und wichtigeren Arten (Les familles végétales naturelles, ainsi que leurs genres et espèces les plus importantes...), Teil. 1 Abt. 1a, 1900, page 96 : lire en ligne
  2. Hemiaulus membranaceus Cleve : voir en ligne
  3. a et b Guiry, M.D. & Guiry, G.M. AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org, consulté le 9 août 2022
  • icône décorative Portail de la phycologie